• ERMABAT

Réalisation d'une dalle portée par poutre


Cette semaine nous avons réalisé les fondations d'une future extension d'une maison (en ossature bois).

Nous sommes en présence d'un terrain argileux avec des réseaux (évacuations eaux pluviales et eaux vannes à faible profondeur). De plus, le terrain a été remanié récemment donc cela induit des risques de tassement différentiel. Au lieu de réaliser des fondations classiques (semelles filantes et dallage sur terre plein donc porté par le sol) nous avons préféré opté pour une solution poutre-dalle, c'est à dire une dalle portée par deux poutres de fondations (à gauche et à droite) sur la première photo le tout sur lit de hérisson (gravier + sable) de sorte à engendrer des efforts moindres sur le sol.


Nous avons dimensionné cette fondation aux eurocodes en effectuant une descente de charges (poids de l’extension, neige sur toiture plate, vent, séisme zone modérée). La portée de la dalle entre les deux poutres est de 4m, les poutres ont une section 20cm x 30cm et la dalle a une épaisseur de 15cm.


Pour les poutres, nous avons achetés des aciers de poteaux avec 4 HA10 avec cadres HA7 espacés de 15cm et pour la dalle 4 treillis soudés ST25CS ce qui était le plus proche pour les sections d'aciers calculés aux eurocodes, nous avons rajoutés les aciers de chapeaux en HA8 de 15cm x 135cm pour reprendre les moments en partie haute des rives de la dalle.


Nous avons réalisé le coffrage de sorte à ce que la partie haute de nos lames de bois correspondent à l'arase supérieure de la dalle. Le coffrage doit être solide puisque nous avons sélectionné un béton de centrale SF5 (auto nivelant très fluide et donc exerçant une forte poussée sur le coffrage).


Par la suite nous avons disposé un polyane au sol pour empêcher les remontées d'humidité puis nous avons placé les aciers en respectant une enrobage minimum de 2cm pour que les aciers ne soient pas en contact avec l'extérieur et qu'ils gonflent avec l'eau cassant ainsi le béton).

Point important, ici notre treillis soudé est placé en partie basse de la dalle ce qui est le bon positionnement puisque la dalle est portée par les poutres et non le sol. Souvent, pour des extensions en ossature bois, il n'est pas rare de voir des dalles sur terre plein en guise de fondation. Ce qui peut convenir à la condition que les aciers soient en partie haute et non en partie basse. La fondation est ainsi un radier dont la fonction est de combattre la poussée des terres induites par le poids des parois verticales. Si les aciers sont en partie basse, la poussée des terres induit des efforts de flexion en partie haute de la dalle non repris par les aciers ce qui a pour conséquence de faire fissurer le béton prématurément.


Pour finir nous avons fait venir la toupie avec pumy sans avoir trop besoin de tirer le béton (avantage du béton auto nivelant). Nous l'avons débullé mais n'avons pas passé de produit de cure, la toupie n'avait plus de bidon ... Heureusement la météo était clémente, la prise bien que rapide n'a pas entrainée de fissures de retrait.

62 vues

© 2018 ERMABAT

SAS au capital de 6000€

SIREN : 835 361 445 RCS DAX

Siège social : 230, Rue des coquelicots 40390 ST MARTIN DE HINX

Politique de confidentialité

Mots clefs :

Rénovation Anglet, Agencement Bayonne, Menuiserie sur mesure Biarritz, Terrasses Anglet,

Cuisines sur mesure Seignosse, Rénovation Capbreton, Placards et dressing sur mesure Bayonne,

Agencement Anglet, Rénovation Biarritz, Menuiserie sur mesure Anglet, Rénovation Bayonne,

Terrasses Capbreton, Cuisines sur mesure Bayonne, Terrasses Bayonne, Placards et dressing sur mesure Anglet

Construction Bayonne, Maîtrise d’œuvre Anglet